Les enseignements de la classe

Les rituels de la classe

  • Le temps d’accueil :

En arrivant à l’école, les élèves s’installent directement en classe. Ils font une activité libre et se préparent à commencer la journée. Adultes et enfants profitent de ce moment pour échanger en aparté.

  • Le cercle :

Lors de ce temps collectif, chacun prend la parole pour se dire bonjour et se donner des nouvelles. Nous échangeons sur les journées passées et nous nous projetons dans celle à venir. Nous vivons un moment ensemble autour d’une chanson, d’un jeu, d’une activité physique, ou encore d’une lecture.

  • Les jeux libres :

A différents moments de la journée, à l’intérieur ou à l’extérieur, avec ou sans jouet, seul ou à plusieurs, selon leurs intérêts et leurs envies, les enfants ont des temps pour eux et jouent librement.

  • Les temps de repas :

Enfants et adultes déjeunent et goûtent ensemble. Ces pauses sont des moments de partage et de convivialité. Ils permettent également de discuter et de faire le point sur ce que chacun a vécu et a appris au cours de la journée.

  • La cuisine :

Chaque jour, quelques enfants accompagnés d’un adulte préparent un goûter pour la classe. Au-delà du plaisir de cuisiner, ce temps permet d’apprendre, ainsi que de se questionner sur la notion de bien-manger.

  • Le temps de repos :

En début d’après-midi, petits et grands se reposent au fil d’une sieste ou d’un temps calme. Ce moment est adapté en fonction des besoins de chacun.

  • La lecture :

Individuellement ou collectivement, silencieusement ou à voix haute, avec ou sans l’adulte, tous les jours, les enfants sont invités à découvrir une lecture pour leur simple plaisir.

Les rituels de la classe

  • Le temps d’accueil :

En arrivant à l’école, les élèves s’installent directement en classe. Ils font une activité libre et se préparent à commencer la journée. Adultes et enfants profitent de ce moment pour échanger en aparté.

  • Le cercle :

Lors de ce temps collectif, chacun prend la parole pour se dire bonjour et se donner des nouvelles. Nous échangeons sur les journées passées et nous nous projetons dans celle à venir. Nous vivons un moment ensemble autour d’une chanson, d’un jeu, d’une activité physique, ou encore d’une lecture.

  • Les jeux libres :

A différents moments de la journée, à l’intérieur ou à l’extérieur, avec ou sans jouet, seul ou à plusieurs, selon leurs intérêts et leurs envies, les enfants ont des temps pour eux et jouent librement.

  • Les temps de repas :

Enfants et adultes déjeunent et goûtent ensemble. Ces pauses sont des moments de partage et de convivialité. Ils permettent également de discuter et de faire le point sur ce que chacun a vécu et a appris au cours de la journée.

  • La cuisine :

Chaque jour, quelques enfants accompagnés d’un adulte préparent un goûter pour la classe. Au-delà du plaisir de cuisiner, ce temps permet d’apprendre, ainsi que de se questionner sur la notion de bien-manger.

  • Le temps de repos :

En début d’après-midi, petits et grands se reposent au fil d’une sieste ou d’un temps calme. Ce moment est adapté en fonction des besoins de chacun.

  • La lecture :

Individuellement ou collectivement, silencieusement ou à voix haute, avec ou sans l’adulte, tous les jours, les enfants sont invités à découvrir une lecture pour leur simple plaisir.

Les enseignements pour être

 

 

  • La sophrologie :

Mise en place de façon régulière, la sophrologie est un véritable allié du mieux-être. Elle participe pleinement au développement personnel, car au-delà d’apporter des clés pour s’épanouir, elle permet d’éveiller l’imaginaire et les cinq sens, et amène ainsi à mieux se connaître. Chaque jour, par des exercices courts et faciles, petits et grands pratiquent cette discipline avec une professionnelle en travaillant sur différentes thématiques, comme les émotions, la concentration, la mémorisation, ou la confiance.

  • Les ateliers philo :

L’objectif de ces ateliers est d’apprendre aux enfants à penser par eux-mêmes et avec les autres, afin qu’ils deviennent des individus éclairés. A partir de questions, d’images ou de sujets d’actualité, de nombreux thèmes sont abordés, tels que la justice, les droits et les devoirs, la différence, ou encore le bonheur. Au fil des discussions, les élèves développent leurs compétences langagières et affinent leur capacité de réflexion : ils se questionnent, écoutent, argumentent, remettent en question leurs opinions et acceptent les différents points de vue. Ils apprennent à s’exprimer librement et dans le respect, gagnent en confiance, et découvrent le plaisir de philosopher et de s’éveiller aux problématiques de la vie.

  • Les jeux de société :

Coopératifs, en individuel ou en équipes, avec des cartes, un plateau ou des dés, de stratégies, d’adresse, de connaissances, de rôles, ou encore créatifs, tous les jeux de société sont bons pour partager un moment agréable et apprendre ensemble. Respect des règles, patience, communication, fair-play, gestion des émotions, estime de soi, sont autant de qualités que développent les petits et les grands grâce à ces supports ludiques et variés.

  • Les conseils d’élèves :

Chaque semaine, un conseil d’élèves a lieu pour faire le point sur la vie de l’école. La discussion est composée de trois temps : les remerciements et les félicitations, les propositions pour la classe et la prise de décision par le vote, les problèmes rencontrés et leurs possibles solutions. Les enfants préparent en amont à l’écrit les sujets qu’ils veulent aborder. Tout l’échange est mené par les élèves. Pour cadrer le débat et garder une trace des dires, certains assument aussi les rôles de président et de secrétaire. A travers cette activité, chacun travaille des compétences langagières, apprend à vivre ensemble, s’implique dans le groupe et le fait grandir, découvre et s’exerce à la démocratie, ainsi qu’à l’auto-gestion.

Les enseignements pour être

  • La sophrologie :

Mise en place de façon régulière, la sophrologie est un véritable allié du mieux-être. Elle participe pleinement au développement personnel, car au-delà d’apporter des clés pour s’épanouir, elle permet d’éveiller l’imaginaire et les cinq sens, et amène ainsi à mieux se connaître. Chaque jour, par des exercices courts et faciles, petits et grands pratiquent cette discipline avec une professionnelle en travaillant sur différentes thématiques, comme les émotions, la concentration, la mémorisation, ou la confiance.

  • Les ateliers philo :

L’objectif de ces ateliers est d’apprendre aux enfants à penser par eux-mêmes et avec les autres, afin qu’ils deviennent des individus éclairés. A partir de questions, d’images ou de sujets d’actualité, de nombreux thèmes sont abordés, tels que la justice, les droits et les devoirs, la différence, ou encore le bonheur. Au fil des discussions, les élèves développent leurs compétences langagières et affinent leur capacité de réflexion : ils se questionnent, écoutent, argumentent, remettent en question leurs opinions et acceptent les différents points de vue. Ils apprennent à s’exprimer librement et dans le respect, gagnent en confiance, et découvrent le plaisir de philosopher et de s’éveiller aux problématiques de la vie.

  • Les jeux de société :

Coopératifs, en individuel ou en équipes, avec des cartes, un plateau ou des dés, de stratégies, d’adresse, de connaissances, de rôles, ou encore créatifs, tous les jeux de société sont bons pour partager un moment agréable et apprendre ensemble. Respect des règles, patience, communication, fair-play, gestion des émotions, estime de soi, sont autant de qualités que développent les petits et les grands grâce à ces supports ludiques et variés.

  • Les conseils d’élèves :

Chaque semaine, un conseil d’élèves a lieu pour faire le point sur la vie de l’école. La discussion est composée de trois temps : les remerciements et les félicitations, les propositions pour la classe et la prise de décision par le vote, les problèmes rencontrés et leurs possibles solutions. Les enfants préparent en amont à l’écrit les sujets qu’ils veulent aborder. Tout l’échange est mené par les élèves. Pour cadrer le débat et garder une trace des dires, certains assument aussi les rôles de président et de secrétaire. A travers cette activité, chacun travaille des compétences langagières, apprend à vivre ensemble, s’implique dans le groupe et le fait grandir, découvre et s’exerce à la démocratie, ainsi qu’à l’auto-gestion.

Les enseignements pour savoir

 

  • Le français :

Par le biais d’ateliers autonomes, d’activités entre pairs et de moments individualisés avec l’adulte, les élèves étudient le fonctionnement de notre langue. En ce qui concerne le langage oral, ils s’habituent à échanger, à présenter, à réciter et à écouter. Au niveau de l’écriture, ils s’exercent aux bons gestes et à l’encodage, pour peu à peu s’engager dans de véritables projets dans lesquels ils écrivent et utilisent les règles du français. Quant à la lecture, ils découvrent le décodage, s’entraînent à lire de manière fluide, travaillent leur compréhension, développent leur culture littéraire et artistique, ainsi que leurs goûts, et s’émancipent au fil des années jusqu’à devenir des lecteurs à part entière.

  • Les mathématiques :

Seul, en groupe et avec l’adulte, les élèves découvrent les mathématiques par la manipulation et la résolution de problèmes de la vie courante. Ils apprennent à chercher, à modéliser, à raisonner, à calculer, à représenter et à communiquer. Petit à petit, ils parviennent ainsi à se détacher des situations concrètes, à transposer leurs connaissances et leurs compétences, et à développer leur capacité d’abstraction.

  • La découverte du monde :

Une fiction sur les chevaliers, une carte postale de la mer, une voiture télécommandée, un arbre en fleurs, une cuisson de pâtes, une actualité… Tout ce qui nous entoure permet de se questionner. Accompagné et avec les ressources adéquates, l’enfant cherche, comprend, explique à son tour, et laisse germer en lui d’autres “Pourquoi ?” qui le conduisent et le motivent à faire d’autres découvertes.

  • Les langues :

L’objectif est d’amener les enfants à s’intéresser aux cultures du monde, de leur faire découvrir différentes façons de s’exprimer, qu’ils y prennent goût et qu’ils osent s’aventurer dans l’inconnu. Pour étudier de manière concrète, les élèves travaillent par le biais de projets : lire une histoire, faire un spectacle, ou avoir un correspondant à l’étranger, sont par exemple des activités qui permettent de pratiquer une autre langue avec sens et envie. En classe, nous apprenons principalement l’anglais, mais, ponctuellement, d’autres langues sont aussi explorées.

Les enseignements pour savoir

  • Le français :

Par le biais d’ateliers autonomes, d’activités entre pairs et de moments individualisés avec l’adulte, les élèves étudient le fonctionnement de notre langue. En ce qui concerne le langage oral, ils s’habituent à échanger, à présenter, à réciter et à écouter. Au niveau de l’écriture, ils s’exercent aux bons gestes et à l’encodage, pour peu à peu s’engager dans de véritables projets dans lesquels ils écrivent et utilisent les règles du français. Quant à la lecture, ils découvrent le décodage, s’entraînent à lire de manière fluide, travaillent leur compréhension, développent leur culture littéraire et artistique, ainsi que leurs goûts, et s’émancipent au fil des années jusqu’à devenir des lecteurs à part entière.

  • Les mathématiques :

Seul, en groupe et avec l’adulte, les élèves découvrent les mathématiques par la manipulation et la résolution de problèmes de la vie courante. Ils apprennent à chercher, à modéliser, à raisonner, à calculer, à représenter et à communiquer. Petit à petit, ils parviennent ainsi à se détacher des situations concrètes, à transposer leurs connaissances et leurs compétences, et à développer leur capacité d’abstraction.

  • La découverte du monde :

Une fiction sur les chevaliers, une carte postale de la mer, une voiture télécommandée, un arbre en fleurs, une cuisson de pâtes, une actualité… Tout ce qui nous entoure permet de se questionner. Accompagné et avec les ressources adéquates, l’enfant cherche, comprend, explique à son tour, et laisse germer en lui d’autres “Pourquoi ?” qui le conduisent et le motivent à faire d’autres découvertes.

  • Les langues :

L’objectif est d’amener les enfants à s’intéresser aux cultures du monde, de leur faire découvrir différentes façons de s’exprimer, qu’ils y prennent goût et qu’ils osent s’aventurer dans l’inconnu. Pour étudier de manière concrète, les élèves travaillent par le biais de projets : lire une histoire, faire un spectacle, ou avoir un correspondant à l’étranger, sont par exemple des activités qui permettent de pratiquer une autre langue avec sens et envie. En classe, nous apprenons principalement l’anglais, mais, ponctuellement, d’autres langues sont aussi explorées.

Les enseignements pour faire

  • Le théâtre :

A travers cet exercice artistique, les élèves font de nombreux apprentissages : ils travaillent leur diction, s’entraînent à la prise de parole, se déplacent dans l’espace, bougent leur corps, mémorisent des textes, véhiculent des émotions, racontent des histoires. Grâce à ces expériences à la fois individuelles et collectives, ils prennent conscience du groupe et de leur place au sein de celui-ci. Pour l’intérêt de tous, ils développent leur bienveillance, leur écoute, leur concentration, leur implication et leur application. Le jeu étant au cœur du théâtre, des ateliers ludiques sont proposés aux enfants pour qu’ils s’amusent et pratiquent l’activité avec plaisir. Comptines, virelangues, improvisation, ombres chinoises, ou spectacles sont au rendez-vous.

  • L’activité physique :

Chaque jour, pendant trente minutes, les enfants font une activité physique pour leur santé et leur plaisir. Différentes activités sont proposées : athlétisme, randonnée, parcours d’orientation, vélo, danse, gymnastique, arts du cirque, jeux traditionnels, de raquettes, de combats, collectifs, avec ou sans ballon… L’objectif est aussi d’apprendre à prendre soin de soi, à se dépasser, à s’adapter dans les différents environnements, à s’affronter dans le cadre d’un sport, et à s’exprimer avec son corps.

  • Le jardinage et le bricolage :

Grâce au jardin de l’école, les enfants évoluent en lien avec la nature et développent leur capacité à cohabiter avec. Quotidiennement, ils observent, vivent des expériences, réfléchissent et activent leurs petites mains pour s’approprier et faire vivre le lieu tout en respectant la Terre et le vivant. Au programme : création d’un potager, construction d’objets pour l’extérieur, fabrication d’aménagements pour les animaux, entretien des espaces verts, ou encore élevage de poules.

  • D’autres ateliers pratiques :

Dessin, peinture, modelage, sculpture, mosaïque, couture, tricot, crochet, origami, cuisine, pâtisserie, menuiserie, plomberie, chimie, électricité, informatique, programmation, musique, chant, land art… De multiples activités sont explorées afin que les enfants découvrent l’art et l’artisanat et développent diverses habiletés.

Les enseignements pour faire

  • Le théâtre :

A travers cet exercice artistique, les élèves font de nombreux apprentissages : ils travaillent leur diction, s’entraînent à la prise de parole, se déplacent dans l’espace, bougent leur corps, mémorisent des textes, véhiculent des émotions, racontent des histoires. Grâce à ces expériences à la fois individuelles et collectives, ils prennent conscience du groupe et de leur place au sein de celui-ci. Pour l’intérêt de tous, ils développent leur bienveillance, leur écoute, leur concentration, leur implication et leur application. Le jeu étant au cœur du théâtre, des ateliers ludiques sont proposés aux enfants pour qu’ils s’amusent et pratiquent l’activité avec plaisir. Comptines, virelangues, improvisation, ombres chinoises, ou spectacles sont au rendez-vous.

  • L’activité physique :

Chaque jour, pendant trente minutes, les enfants font une activité physique pour leur santé et leur plaisir. Différentes activités sont proposées : athlétisme, randonnée, parcours d’orientation, vélo, danse, gymnastique, arts du cirque, jeux traditionnels, de raquettes, de combats, collectifs, avec ou sans ballon… L’objectif est aussi d’apprendre à prendre soin de soi, à se dépasser, à s’adapter dans les différents environnements, à s’affronter dans le cadre d’un sport, et à s’exprimer avec son corps.

  • Le jardinage et le bricolage :

Grâce au jardin de l’école, les enfants évoluent en lien avec la nature et développent leur capacité à cohabiter avec. Quotidiennement, ils observent, vivent des expériences, réfléchissent et activent leurs petites mains pour s’approprier et faire vivre le lieu tout en respectant la Terre et le vivant. Au programme : création d’un potager, construction d’objets pour l’extérieur, fabrication d’aménagements pour les animaux, entretien des espaces verts, ou encore élevage de poules.

  • D’autres ateliers pratiques :

Dessin, peinture, modelage, sculpture, mosaïque, couture, tricot, crochet, origami, cuisine, pâtisserie, menuiserie, plomberie, chimie, électricité, informatique, programmation, musique, chant, land art… De multiples activités sont explorées afin que les enfants découvrent l’art et l’artisanat et développent diverses habiletés.

Les parcours

Chaque année, l’association Petites Graines pour Deux Mains développe des projets de sensibilisation autour d’un thème et à travers quatre grands axes : la santé, la citoyenneté, les arts et la culture, et l’avenir. A l’école des Petites Graines, ces ateliers éducatifs sont menés en classe. Dans le cadre du parcours santé, l’élève peut être éduqué à l’alimentation, à l’hygiène de vie, ou encore aux premiers secours. Dans le cadre du parcours citoyenneté, il peut être sensibilisé à l’environnement, à la sécurité, ou aux médias et à l’information. Dans le cadre du parcours arts et culture, il peut faire des rencontres avec les œuvres et les lieux de culture, acquérir des connaissances, et faire des expérimentations artistiques. Dans le cadre du parcours avenir, il peut découvrir le monde professionnel par des rencontres, des ateliers, des sorties, ou des stages. Ainsi, tout au long de sa scolarité, ce sont par ces enseignements pratiques que l’enfant explore divers sujets et enrichit son parcours personnel. 

Les parcours

Chaque année, l’association Petites Graines pour Deux Mains développe des projets de sensibilisation autour d’un thème et à travers quatre grands axes : la santé, la citoyenneté, les arts et la culture, et l’avenir. A l’école des Petites Graines, ces ateliers éducatifs sont menés en classe. Dans le cadre du parcours santé, l’élève peut être éduqué à l’alimentation, à l’hygiène de vie, ou encore aux premiers secours. Dans le cadre du parcours citoyenneté, il peut être sensibilisé à l’environnement, à la sécurité, ou aux médias et à l’information. Dans le cadre du parcours arts et culture, il peut faire des rencontres avec les œuvres et les lieux de culture, acquérir des connaissances, et faire des expérimentations artistiques. Dans le cadre du parcours avenir, il peut découvrir le monde professionnel par des rencontres, des ateliers, des sorties, ou des stages. Ainsi, tout au long de sa scolarité, ce sont par ces enseignements pratiques que l’enfant explore divers sujets et enrichit son parcours personnel. 

Le croisement des enseignements

A l’école des Petites Graines, les enseignements se croisent. Par exemple, l’atelier philo, le théâtre ou la sophrologie, sont l’occasion d’étudier des notions liées au français, ou encore, le jardinage et le bricolage permettent de travailler des concepts spécifiques aux mathématiques. Ainsi, chaque temps de classe, aussi simple qu’il soit, a pour objectif l’apprentissage des élèves, afin que tous acquièrent, au fil des années, le socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

Le croisement des enseignements

A l’école des Petites Graines, les enseignements se croisent. Par exemple, l’atelier philo, le théâtre ou la sophrologie, sont l’occasion d’étudier des notions liées au français, ou encore, le jardinage et le bricolage permettent de travailler des concepts spécifiques aux mathématiques. Ainsi, chaque temps de classe, aussi simple qu’il soit, a pour objectif l’apprentissage des élèves, afin que tous acquièrent, au fil des années, le socle commun de connaissances, de compétences et de culture.